Chargement

ExG-Transfert

Aujourd’hui, les examens d’EEG sont produits et interprétés localement , aucune procedure n’est centralisée : si l’accès à ces informations, pour tous acteurs de santé présents ou pas sur un même site était possible, alors la prise en charge du patient pourrait être améliorée.

ExG-Transfert correspond à un besoin médical identifié. C’est un outil centralisé et fiable de gestion d’examens EEG à interpréter qui mutualise les collaborations et disponibilités entre neurologues.

Son utilisation est facile pour tous les médecins manipulant des tracés ExG. Chaque utilisateur, de la prescription à l’interprétation, ou le médecin référent, accède indépendamment suivant sa situation géographique, ses besoins et surtout ses disponibilités à ExG-Transfert.

A minima, les utilisateurs peuvent choisir de conserver leurs consoles EEG existantes, uniquement si elles sont aux formats EDF/EDF+, à l’acquisition comme à l’interprétation, en utilisant ExG-Transfert pour gérer leurs examens.

Dans un second temps, l’investissement dans les nouveaux outils ExG-Console pour faciliter l’interprétation du neurologue distant.

Enfin, l’achat du système complet intégré et synchronisé de dernière génération Smart-EEG dés que leur budget le permet ou que leurs matériels est en panne ou plus adaptés à leurs besoins.

L’ensemble des examens est tracé et envoyé vers un archivage centralisé via le protocole HL7.

Smart-EEG est composé de:

Son développement est en cours, il a été initié à partir d’un projet de recherche FUI15 par un consortium d’académiques et d’industriels sous l’impulsion des Hôpitaux Lariboisère et Georges Pompidou HEGP de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

Leur constat est basé sur une enquête nationale, une étude médico-économique et les recommandations d’un Groupe de travail national, sous l’égide de la ligue française contre l’épilepsie et de la Société de Neurophysiologie Clinique de Langue Française) éditant les recommandations de la téléEEG en France en 2015.

Les équipements actuels EEG aux formats EDF/EDF+ sont limités, il apparait que la synchronisation des tracés ExG et de la vidéo HD n’est pas réalisée, ainsi que leur transmission centralisée , ce qui est aujourd’hui important pour permettre l’accès aux soins pour tous les patients sur l’ensemble du territoire.

EU Projet FUI financé par des fonds européens.